Conseils de pro

PSST ! les filles ! Vous êtes ici dans le coin des nanas !

Les experts Blondépil vous livrent les clés d’une épilation et d’une décoloration réussie!
Ces rituels de beauté n’auront plus aucun secret pour vous, nous vous disons TOUT !

 

Pourquoi utiliser la décoloration ?

Les techniques dépilatoires habituelles (rasage notamment) pour les poils comme ceux du duvet, ont un effet contreproductif, puisqu’elles ne résolvent en rien le problème et qu’elles ont même tendance à l’aggraver :
les poils repoussent plus drus.
La technique de la pince à épiler se révèle être des plus fastidieuses : ces micro-poils étant fins, ils sont difficiles à saisir et se cassent souvent.
L’emploi des cires n’est quant à lui pas toujours indiqué, en raison là encore de leur finesse, mais également des réactions cutanées et autres allergies.
Il existe en fait une solution alternative à toutes ces méthodes : la décoloration.
Un poil blond et fin étant moins visible qu’un poil brun ou noir, cela permet au moins de contourner le problème facilement.
Essentiellement utilisée pour le visage et les bras, elle peut également être employée pour les parties du corps où un duvet foncé peut paraitre disgracieux, telles que le ventre, le décolleté, ou même les fesses.

 

Les bons réflexes pour une épilation réussie :

La peau est un organe complexe, aussi, pour s’assurer que la peau tolère le produit dépilatoire, il est nécessaire de faire un essai sur une petite partie de la zone à épiler 24h avant l’épilation.
La veille de l’épilation, faites un gommage pour éliminer les cellules mortes et libérer les poils sous peau.
Evitez de mettre une crème hydratante les heures qui précédent votre épilation.

 

Pour celles qui utilisent la cire :

Epilez-vous idéalement  après la douche : les pores de votre peau seront alors dilatés et vos poils seront moins durs à extraire…Ne jamais s’épiler après un bain, l’eau chaude ramollit la peau.
De plus, une épilation se réalise toujours sur une peau propre et saine (sans irritation, bouton ou plaie).
Pour une meilleure adhérence de la cire, talquer légèrement la peau (en particulier le maillot et les aisselles).
L’épilation doit idéalement se faire avant que le poil n’atteigne 5 à 6 mm de longueur, pour éviter qu’il ne se casse. En effet, à force d’être constamment épilé, celui-ci repousse toujours plus fin et plus fragile.
Ne jamais passer d’alcool sur la peau après une épilation.
Pour les aisselles et pour éviter toutes sensations d’échauffements, il est préférable d’appliquer un déodorant sans alcool dans les heures qui suivent l’épilation.
Ne pas s’exposer durablement au soleil juste après une épilation.
Si vous souffrez de problèmes circulatoires chroniques au niveau des jambes, comme les varices ou la couperose, évitez à tout prix l’emploi de cires chaudes et préférez-leur de loin les bandes de cire froide ou la crème dépilatoire.
Quel que soit votre méthode, pensez à bien hydrater la peau après l’épilation afin d’adoucir et d’apaiser votre peau.

 

 

 

le-coin-des-nanas